Qu'est-ce que l'Encyclopédie du Webmaster ?

L'encyclopédie de l'Internet fournit aux Webmasters la connaissance de base sur les mots utilisés en Informatique et Internet. Elle inclus donc les anglicismes qu'utilisent les développeurs de logiciels, les hackers et le monde "interne" de la programmation. L'encyclopédie de l'Internet est une source gratuite de mariposa.eu.com destinée aux débutants et aux professionnels.

Qu'est-ce que la validation ?


Publier un site non valide correspond à écrire une lettre sans respecter grammaire et orthographe et montre donc le vrai "visage" du créateur. Mais qu'est-ce que la validation et à quoi sert-elle ?
 
Une page Web en HTML ou xhtml, même si elle est crée par un script PHP, ASP ou JAVA, doit être interprétée par le navigateur (browser en anglais) pour qu'il puisse montrer le résultat sur l'écran, elle sort en effet comme page HTML ou xhtml. L'affichage d'une page non valide dépend donc du fait que le navigateur soit programmé de la manière qu'il corrige les erreurs du code avant de l'afficher. Pourquoi alors ne pas la valider et ralentir l'affichage d'une page au lieu de la programmer selon la norme ?
 
S'il n'y avait qu'un seul navigateur, on pourrait bien s'adapter à ses capacités comme correcteur et oublier le validateur, mais malheureusement les internautes utilisent un nombre important de navigateurs différents. Et, un navigateur pour Windows ne fonctionne pas de la même manière que celui pour Mac ou de celui qu'utilisent les LINUX-adeptes à également ses propres défauts.
 
Le but de chaque Webmaster devrait être de créer des pages pour la communauté de tous les Internautes du monde et seul un code valide peut garantir cet effet. Le seule moyen à garantir cela est l'utilisation les validateurs avant de transférer les pages sur le serveur.
 
Mais un code valide n'a pas seulement d'effet pour les navigateurs du passé. Quasi tous les programmeurs des navigateurs travaillent ensemble avec l'organisme qui est responsable pour la norme HTML et xhtml: le W3C (World Wide Web Consortium). Les versions futures s'approchent donc de plus en plus de cette norme, ce qui signifie qu'un code valide sera aussi correctement interprété dans les années à venir, ce qui n'est plus sûr pour un code "bricolé".
 
Une autre raison qui oblige un Webmaster à écrire un code valide, donc selon la norme, est le fait que les robots travaillent de la même manière qu'un navigateur. Mais les moteurs de recherche ne sont pas aussi "aimable" que les navigateurs. S'ils rencontrent un code dont l'erreur n'était pas prévu par le programmeur, ils considèrent la page comme inexistante et ne l'acceptent pas dans leur base de données. Ne pas utiliser un validateur signifie donc aussi à négliger l'optimisation des pages Web.
 
Une page valide, donc en HTML correct, s'affiche comme prévu par le Webmaster dans les divers navigateurs, pose moins de problèmes lors du référencement et montre la capacité et le professionnalisme du Webmaster.
 
Et comment valider les pages ? Rien n'est plus facile. Avec l'aide du validateur du W3C le Webmaster peut valider ses pages déjà au cours de la création et corriger les fautes avant qu'ils posent de problèmes. Un validateur est donc rien d'autre qu'un "vérificateur d'orthographe" pour les codes HTML et son utilisation ne pose aucune problème. Même un débutant en HTML peut l'utiliser pour corriger ses fautes.
 
Le validateur du W3C se trouve sous l'adresse : http://validator.w3.org/
 
Pour vérifier un site entier qui est déjà publié sur Internet, le Webmaster peut se servir du validateur qui se trouve sous l'adresse : http://uitest.com/en/check/
 
Mais pas seulement un Webmaster peut utiliser un validateur et de cette manière vérifier si les pages sont valides. Ses clients (et chaque internaute) peuvent utiliser les mêmes liens pour vérifier si le Webmaster a livré un travail correct. Si cela n'est pas le cas, ils peuvent porter plainte contre lui et demander de dommages et intérêts qui dépassent largement la rémunération qu'il a reçu.
 
mot prochain : HTML
 
Copyright 2007, mariposa.eu.com
 
* Les mots en gras font partie de notre Lexique d'Informatique